Hamid Drake Pasquale Mirra Atlantique jazz festival dimanche 10 octobre 2010 Run ar Puns

hamid drake batteur octobre 2010 acheter cette photo sur art photo limited

acheter cette photo en tirage limité 30ex

Hamid Drake Pasquale Mirra Atlantique jazz festival dimanche 10 octobre 2010 Run ar Puns

mots-clefs – tags : batterie, percussion, be music, vibraphone, penn ar jazz, AJF07

Description

Hamid Drake

Difficile de parler de ce batteur, percussionniste de génie sans évoquer le personnage lui-même. De tous les musiciens de jazz que j’ai pu croiser et photographier au cours de ma vie, Hamid Drake est incontestablement l’une des plus belles rencontres que j’ai pu faire, tant du point de vue musical que du point de vue humain. Je crois pouvoir dire sans me tromper que Hamid Drake est aussi fascinant à la ville qu’à la scène !

Ce soir-là, Hamid Drake partageait la scène avec le vibraphoniste Pasquale Mirra et le concert avait été un moment de grâce infinie. À la fin du concert, Hamid avait délaissé ses fûts pour se rapprocher du public, accompagnant le son du vibraphone de son tambourin. Cette proximité inattendue était pour moi une occasion unique de travailler sur le mouvement de ses mains. L’inscription « Be music, night » concluait mon image. Cette phrase est le titre d’un poème de Kenneth Patchen. Ce poète américain fut l’un des premiers à lire ses poésies en utilisant le jazz comme fond sonore.

Ce cliché fait partie de mon projet photo The lines of their hand.